dernière mise à jour : 18 mars 2016

Bonjour,                 

J'ai travaillé à Veyrier depuis 1978 et j'aimerais avec ce site expliquer le travail intéressant du dentiste, vu sous un jour "holistique", c'est-à-dire avec une vision globale du patient. En effet, la médecine de 20ème siécle a consisté à couper l'homme en tranche de manière à l'observer de très (trop?) près. Le médecin a ainsi perdu la vision d'ensemble. En ce qui concerne la bouche, celle-ci a été trop longtemps considérée comme la simple extrémité d'un tube...

La compréhension de la cohérence globale du tout, que ce soit dento-dentaire seulement ou dento-somatique,  m'a été apportée par le décodage biologique. Cette approche novatrice, initiée par le Dr R.-G. HAMER, me permet enfin d'aborder les pathologies dentaires avec un autre regard, mais surtout permet au patient grâce essentiellement à des protocoles issus de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) de changer sa propre biologie pour guérir définitivement ses symptômes, ceci étant particulièrement efficace dans les cas de maladies parodontales. 

EN PREPARATION: LA MALADIE PARODONTALE ET LE DECODAGE, la maladie et sa signification

allez sur: www.ledecodage.ch

Voici donc une nouvelle aventure: celle de partager une vision différente de la médecine dentaire. 

En 2015, j'ai remis mon cabinet et décide d'entreprendre une nouvelle aventure, créer un structure de soins dentaires itinérants dans les vallées alpines en Valais une nouvelle histoire est en train de s'écrire...

...bientôt, l'histoire de la DENTOMOBILE...

Remarque préliminaire:

L'art dentaire utilise pour les différents matériaux mis en bouche pour de longues années environ 25 métaux dont ceux contenus dans l'amalgame (5 métaux). Mon idée dès lors est de savoir si cela peut avoir un impact sur la santé, de tenir compte de cette pollution globalement et de ne pas parler que du Mercure qui n'est qu'un métal constitutif des amalgames: c'est une situation précise et particulière. N'entendre en général parler que du Mercure provient du fait qu'il est le seul à avoir été très bien étudié alors que l'on connaît très mal le métabolisme et la toxicologie de tous les autres.

 

retour en début de page            aller à sommaire

vous êtes le

ème à consulter le site...